Valencia

Durant le mois de mars s’est tenue à Valencia le festival de « Las Fallas ». Il dure près d’un mois et consiste à fêter la fin de l’hiver. Chaque dimanche durant un mois, les Valenciens lancent des feux d’artifices en plein jour sur la place de l’hôtel de ville, il s’agit de la Mascleta. La dernière semaine est la plus intense, avec des feux d’artifices beaucoup plus souvent, beaucoup de monde dans les rues, et surtout, l’installation des fameuses « fallas », figures de bois construites par chaque quartier.

Lors des derniers jours, la ville est particulièrement animée, il y a des parades, des fanfares, chaque quartier monte des tentes, le centre ville est bouclé et la ville triple sa population! J’y suis allée pour le tout dernier jour, ou plutôt la dernière nuit, celle de « la Crema », c’est-à-dire la nuit où ils brûlent les fallas.

J’ai eu aussi l’occasion de visiter un peu la ville, je me suis promenée au Turia, jardin suivant le cours de l’ancien fleuve jusqu’à la Cité des Arts et des Sciences, un magnifique ensemble moderne.

Pour commencer, quelques fallas:

IMG_4757

IMG_4761

IMG_4806

IMG_4808

Et aussi, oui, mi-mars, il y a déjà des oranges!

IMG_4767

La cité des Arts et des Sciences – vous pouvez voir que le soleil était de la partie!

Et la nuit, la ville s’illumine, les rues se remplissent et l’attente jusqu’à la « crema » commence…

IMG_4826

IMG_4835

IMG_4837

Et nous avons attendu pour voir celle-ci brûler:

IMG_4846

Quand on y pense c’est bien dommage, car ce sont de très belles créations qui partent en cendres, juste pour le plaisir de la fête et de la tradition!

IMG_4856

Petite précision sur le déroulé:

Les petites fallas, celles des enfants brûlent à 22h.

Les grandes fallas, celles réalisées par les adultes brûlent à minuit. Celle de l’hôtel de ville brûle à 1H

Il y a un feu d’artifice qui précède la mise à feu des grandes fallas, et il est tiré depuis la place où est la falla, ce qui veut dire, de très près! C’était assez impressionnant, d’autant plus que la place était assez petite… Idem lorsque le feu a commencé, on se demande si on est bien en sécurité avec un tel brasier! Surtout qu’il y en a presque à tous les coins de rue! Heureusement les pompiers ne sont pas loin… ils aspergent les mûrs des bâtiments qui donnent sur la place!

Une dernière chose: pendant toute la journée (même durant toute la semaine précédente) les gens tirent des pétards non-stop, vraiment pas très reposant. Il ne faut pas être trop nerveux sinon les nerfs risquent de craquer! Pour moi une journée m’aura suffi! Ce fut quand même une bonne expérience, qui encore une fois montre l’étendue du mode de vie espagnol; je doute qu’un tel festival, qui suppose de déclencher des incendies volontaires en ville tout en faisant éclater des pétards h-24 rencontre un franc succès auprès de nos autorités françaises!

Plus de photos et vidéos ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s